Projets

ENSEMBLE BABEL – LEON

Avec l’ensemble Babel: Anne Gillot, Laurent Estoppey, Noëlle Reymond et Antonio Albanese
Et LEON : Louis Schild, Antoine Läng, Rafael Ortiz et David Meier

Un groupe dit de musique contemporaine (baBel) rencontre un groupe dit de rock (LEON). Les envies de sons, d’explorations, de questionnements sont similaires. Collectivement, les musiciens s’intéressent aux sons comme façon de cartographier le réel et de donner une voix à des utopies.

Alors que les songlines aborigènes évoquent les itinéraires créateurs du temps du Rêve conservés dans le territoire, la songline de baBel et LEON tend à cartographier des espaces urbains.Cousus ensembles, chants et mémoires révèlent ces espaces, les partitions deviennent alors des cartographies mnémoniques et le recueil de celles-ci un atlas en florilège.

Une série de résidences en 2018 dans le quartier du Vallon à Lausanne fait se développer et se présenter sous des formes très diverses un répertoire composé par Louis Schild.

1000x1000.jpg

milieu.jpg

SAPIN MAGIQUE

Avec Marcin de Morsier

Le duo Sapin Magique, composé de Luc Muller et Marcin de Morsier, aligne vos chakras, modifie votre conscience et vous emmène dans une douce et hypnotique régression vers votre musique première. Improvisée, elle est révélée au moyen d’instruments ethniques, électriques et électroniques, parfois défectueux. Des jouets, objets et autres articles de quincaillerie viennent compléter cet arsenal pour donner vie à d’entêtantes comptines psychédéliques. Un concert dont on ressort quand on le souhaite, fourbu de trop d’accents New Age ou terrassé par la beauté brute d’une musique enfin débarrassée de tout arbitre.

le sapin au big.jpg

milieu.jpg

ZKRABUJ ET CHOU ET PÂTÉ

Avec Laurent Estoppey

Zkrabuj et chou et pâté a été créé en 2012 par le batteur Luc Müller et Laurent Estoppey qui trouvaient qu’après avoir joué ensemble dans de nombreux groupes et projets, il était temps de passer au tête à tête. Aucune indication de jeu, liberté totale autour d’un instrumentarium réduit, un carton amplifié, de l’électronique en direct diffusée à l’intérieur du saxophone, dans une esthétique résolument lo-fi.

photo librairie.jpg

milieu.jpg

HACKACOMB

Avec Benoît Moreau

HACKACOMB joue sur des instruments miniatures et des objets incongrus parfois sortis du quotidien une musique à priori miniature aussi. Les sons existent grâce à une amplification souvent extrême qui permet d’en révéler des composants surprenants et de les rendre gigantesques. L’objectif est ensuite de noyer l’auditeur dans des marées sonores non identifiées diffusées par des haut-parleurs.

Après s’être spécialisé dans le concert acoustique en appartement – voire en salle de bain – pour un public très limité sous le nom de Homeson 24, Hackacomb se propose d’explorer l’agrandissement sonore démesuré ou la puissance potentielle d’un bout de carton ou d’un piano-jouet.

hackacomb

milieu.jpg

ENSEMBLE RUE DU NORD

Avec Wanda Obertova, Ariel Garcia, Laurent Bruttin, Benoît Moreau, 
Raphaël Raccuia, Dragos Tara

L’Ensemble Rue du Nord est un ensemble de 7 musicien·ne·s à géométrie variable actif dans la création sonore sous de multiples formes et s’adaptant aussi bien à des projets performatifs qu’à l’interprétation de compositions. Des fanfares de rue aux musiques de films, des improvisations orchestrales aux reprises rock ou disco, l’ERN propose des créations et des collaboration volontairement très variées.

Projet-Pardon-pour-du-riz-vivant-1080x675.jpg

milieu.jpg

LES LIEUX ELOIGNÉS

Avec Patricia Bosshard

Complices de longue date dans divers projets d’improvisation, Patricia Bosshard et Luc
Müller ont formé ce duo pour confronter leurs sons, travailler les matières qui leur sont
chères et recomposer un univers unique, entre composition et improvisation.
Luc Müller utilise différents objets mis en résonance avec un gros tom afin de dévoiler leurs richesses sonores et Patricia Bosshard joue sur un violon peu dommage laissant la place à des modes de jeu inhabituels.

Ils poussent le détail du son à l’extrême et répètent un même matériau quasiment sans fin afin d’en saisir toutes les facettes. Leur son ne fait qu’un. Ils se plaisent à faire perdre la notion de durée, on pourrait alors parler d’une sorte de transe.

Patricia_2.jpg

milieu.jpg

ENSEMBLE BABEL

Avec Anne Gillot, Laurent Estoppey, Noëlle Reymond et Antonio Albanese

Créé en 2006 à Lausanne, l’ensemBle baBel présente une nouvelle manière de s’approprier les musiques ancienne, classique ou contemporaine au travers de démarches originales et par le biais de l’improvisation.

baBel présente des projets explorant l’art de l’arrangement, du remix, mais également des possibilités d’élargir le répertoire grâce à une approche de la musique intégrant les nouvelles technologies ainsi que la confrontation à d’autres cultures musicales.

Une des principales préoccupations de baBel est d’intégrer son travail et ses concerts à l’intérieur d’un contexte – acoustique, architectural, urbain – grâce à la collaboration avec des scientifiques, artistes, galeries d’art et musées.

Capture d’écran 2018-08-26 à 22.12.54.png

milieu.jpg

YELLOWSNOW

Avec Gaël Bandelier

« Nirinngit quqsup aput »
(« Ne pas manger la neige jaune »)
Si autour d’une table-instrument pleine d’un maelström d’objets et de sons, les performers et le public s’égarent volontaires.
Ne sachant jamais où les sons commencent ni finissent.
Et se démener comme on peut dans un édifice qui dépasse.
Incohérence et perplexité dans un bruit jaune tentaculaire se répandant en couches.
Mais toujours inachevé.
Alors faire attention à l’endroit où les huskies vont, et ne pas écouter ce bruit jaune.

yellow_snow_9.5.17_3.jpg

milieu.jpg

DONG BÂH

Avec Jean Rochat, Marcel Papaux, Cyril Regamey, Dominic Frey, Lukas Knoepfel, Francesco Miccolis, Nicolas Monguzzi

Dong Bâh est un projet qui rassemble 8 batteurs sachant taper sans leurs batteries. Pour l’été 2017, ils préparent une création originale: un spectacle percussif qu’ils construiront et coécriront durant une résidence de création d’une semaine au Théâtre 2.21 à Lausanne. Ils présenteront au public, à l’issue de la résidence, un concert intimiste qui se déclinera ensuite sous différentes formes pour l’intérieur comme pour l’extérieur, sur des scènes de festivals en Suisse romande et ailleurs.

 

©_sylvain_chabloz_78.jpg

© Sylvain Chabloz

 

milieu.jpg

ARC EN CIEL

Ensemble à composition variable
Avec Skander Mensi, Stéphanie Pfister, Jonas Bernath, Steeve Fleury, Marcin de Morsier, Prosper Thon, Mathieu Baillif, Eleonora Polato

 

IMG_8185.jpeg